Présentation
Giscos est située dans :
- Le canton de CAPTIEUX
- L'Arrondissement de LANGON

Elle fait partie :
- de la CdC de Captieux-Grignols
- du Pays des Landes de Gascogne

Population : 186 Habitants
                                       en 2017
Superficie : 32,06 km²

Altitude : de 75 à 128 mètres
Communes limitrophes
- Goualade [N-E]
- St Michel de Castelnau [E]
- Lartigue [S-E]
- Captieux [O]
- Escaudes [N-O]
- Allons [S-S-E] (Lot-et-Garonne)
- Maillas [S-O] (Landes)


Mairie


Eglise Saint Pierre


Monument aux morts

Les habitants et habitantes de la commune de Giscos sont appelés les Giscossais et les Giscossaises.
Historique

À la Révolution, la paroisse Saint Pierre forme la commune de Giscos.

L'église Saint Pierre
L’église Saint-Pierre est construite en 1867, sans doute à l’emplacement d’un édifice ancien.

Bâtie dans un style néo-gothique et dotée d’une haute flèche, elle conserve cependant le caractère modeste des églises de campagne.

Une croix en fer forgé fait face à l’église. Posée sur une colonne à base prismatique, cette croix est élevée à la fin du XIXe siècle. Les fidèles peuvent s’y recueillir avant de pénétrer dans le lieu de culte. Elle leur permet également de se réunir pour des commémorations.


Eglise Saint Pierre


Croix en fer forgé

Métairie de Giscos


La métairie de Giscos présente les caractéristiques des maisons traditionnelles que l’on peut voir dans les campagnes de la région. Avec son auvent et sa structure à colombage, cette demeure traditionnelle est un témoin précieux de l’architecture rurale du XIXe siècle. Hormis son côté nord, aujourd’hui détruit, elle conserve tous ses éléments d’origine. 

 


Le puits à balancier de la métairie de Giscos est une construction typique des Landes de Gascogne.

Pourvoyeur d’eau, ce puits est indispensable à la vie des habitants de l’airial (clairière) et aux activités de leur ferme.

Il se constitue d’un long mât de bois qui, posé sur un poteau à fourche, reçoit une tige de bois sur laquelle se fixe le seau.

Un contrepoids permet de remonter ce dernier sans effort quand il est plein.